La DPJ a-t-elle perdu son âme?

La DPJ a-t-elle perdu son âme?

3 épisodes
1 saison

En avril 2019, une fillette de 7 ans meurt chez son père, à Granby. Elle aurait été maltraitée, ligotée et affamée par le père et sa conjointe. Pourtant, cette enfant était suivie depuis sa naissance par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Comment un tel drame a-t-il pu se dérouler sous la supervision des services sociaux ? Depuis, les cas problématiques impliquant la DPJ se sont multipliés : une fillette est morte à Québec et deux bambins à Wendake alors que des signalements avaient été faits aux services sociaux. En partant de la tragédie de Granby, qui a bouleversé le Québec, le réalisateur Martin Tremblay et la journaliste Katia Gagnon, qui couvre la DPJ depuis près de 15 ans, se posent une question fondamentale : la DPJ, un organisme créé il y a 40 ans, a-t-elle perdu son âme ? À la veille de la remise du rapport de la commission Laurent, qui doit réformer la DPJ, suivez-les dans cette quête.

épisodes

  • 14:07

    épisode 1 | saison 1

    Le tsunami Granby

    Il y a 15 ans, la Direction de la protection de la jeunesse est entrée dans la vie pourtant paisible de la journaliste Katia Gagnon, par l’intermédiaire d’un reportage à Cité des Prairies. Puis, pendant des années, elle a couvert l’organisme. Le drame de Granby a suscité chez elle un questionnement de fond, puisque les intervenants croisés au cours de ces reportages étaient, la plupart du temps, complètement dévoués aux jeunes. Comme ceux de l’équipe abus et maltraitance, qui traitent les cas les plus graves de l’île de Montréal. Martin Tremblay et Katia Gagnon les suivent dans leur travail difficile, afin de bien comprendre le rôle des intervenants à l’évaluation.

    Détails de l’épisode
  • 20:18

    épisode 2 | saison 1

    Chez la p’tite

    Granby, 2019. Une grand-mère tient sa petite-fille dans ses bras à l’hôpital. La petite va mourir. À travers le récit de cette femme, qui a eu la garde de sa petite-fille pendant quatre ans, Katia Gagnon et Martin Tremblay plongent au cœur du drame de Granby. Pourquoi la petite a-t-elle dû quitter sa grand-mère ? Pourquoi la mère a-t-elle toujours été jugée incapable de s’occuper de cette enfant, et le père, chez qui elle a péri, évalué apte à la prendre à sa charge ? Quelles erreurs a-t-on commises au CIUSSS de l’Estrie, le monstre administratif de 19 000 employés qui gère les services sociaux dans la région ? À la veille de la remise du rapport de la commission Laurent, chargée de réformer la DPJ, faites avec eux l’autopsie d’un drame qui a bouleversé le Québec.

    Détails de l’épisode
  • 16:56

    épisode 3 | saison 1

    Une rivière de larmes

    Jade, Kevin, Krystel et Jessica sont quatre enfants de la DPJ. Pendant plusieurs années, ils ont été placés, en famille d’accueil, en foyer, en centre de réadaptation. Quel bilan font-ils de ces années ? Selon eux, l’État québécois passe-t-il le test des compétences parentales ? À cœur ouvert, ils nous parlent des multiples déplacements, des déchirements, des fugues, de l’itinérance. « J’ai une rivière de larmes à l’intérieur », dit l’un d’eux, faisant écho aux résultats d’une grande étude qui a examiné le devenir de ces enfants de l’État.

    Détails de l’épisode

Autres balados

CIME au travail am
En direct de 08:25 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.