Aller au contenu
Conflit de la croix au Sommet bleu

Ste-Adèle a été abandonnée par Québec, affirme la mairesse Brière

Ste-Adèle a été abandonnée par Québec, affirme la mairesse Brière

La mairesse de Sainte-Adèle déplore le peu de respect des élus provinciaux à l'égard de son administration municipale.

Dans une lettre adressée à la ministre des Affaires municipales et à la ministre responsable des Laurentides qu'elle a publiée sur sa page Facebook, Nadine Brière parle du climat politique malsain qui règne dans sa ville depuis une quinzaine d'années.

Voici l’intégralité de la lettre:

Description de l'image non disponible
Description de l'image non disponible

Québec au fait et sensible à la situation

La ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, en réponse à cette sortie publique de la mairesse Brière a offert cette réponse à CIME.

La mairesse Brière m'a effectivement interpellée au sujet de ce dossier qui perdure depuis de nombreuses années. Cependant, comme le disait la mairesse elle-même dans une entrevue accordée en 2018 à Radio-Canada, le dossier exige de la discrétion pour ne pas nuire aux démarches entreprises conjointement entre la Ville et la Commission municipale du Québec ainsi qu'au processus juridique en cours. Le règlement d'un tel dossier ne se fera évidemment pas via les réseaux sociaux. J'en ai discuté avec ma collègue Andrée Laforest, et nous sommes très sensibles à la situation vécue par les élus de Sainte-Adèle. D'ailleurs, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation travaille un projet de loi (PL49) qui prévoit des mesures pour régler ce genre de situation. D'ici là, la ministre est en contact avec la mairesse Brière.

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 104.9 - 102.1!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 104.9 - 102.1!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 15:30