Aller au contenu

Matthew Perry s’ouvre sur ses dépendances

Matthew Perry s’ouvre sur ses dépendances
/ HPQ

Matthew Perry s’ouvre sur sa dépendance à l’alcool et aux opioïdes qui a failli le tuer.

La star de Friends nous livre son parcours difficile face à la consommation excessive qui l’a plongé dans une période obscure de sa vie. Une période qu’il nous partage maintenant puisqu’il se sent «loin de la maladie active de l’alcoolisme et de la dépendance».

«J’ai dû attendre d’être sobre – et loin de la maladie active de l’alcoolisme et de la dépendance – pour tout écrire. Et l’essentiel, c’est que j’étais à peu près certain que cela aiderait les gens», lance Matthew Perry à People.

Une consommation qui était d’ailleurs très présente lors de ses tournages de Friends!

«Je pouvais le gérer, en quelque sorte. Mais à l’âge de 34 ans, j’étais vraiment coincé dans beaucoup d’ennuis», admet-il.

«Mais, il y a eu des années où j’étais sobre pendant cette période. La saison 9 a été l’année où j’ai été sobre tout au long du parcours. Et devinez quelle saison j’ai été nommé comme meilleur acteur? Je me suis dit: Ça devrait me dire quelque chose», conclut-il.

Perry propose ainsi son mémoire sur sa vie, Friends, Lovers, and the Big Terrible Thing, disponible en novembre 2022.

People rapporte que le livre s’amorce avec la révélation que l’acteur était passé très près de mourir à l’âge de 49 ans.

«Les médecins ont dit à ma famille que j’avais 2% de chances de vivre», aurait confié l’iconique interprète de Chandler Bing.

Une nouvelle qui bouleversera sans aucun doute les adeptes du sitcom chouchou!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Allez hop, bon matin :)
En ondes jusqu’à 08:25
En direct
75