Aller au contenu
Une maison de 2e étape pour victimes de violence

Des retards en raison de l'essentielle confidentialité

Des retards en raison de l'essentielle confidentialité
/ MartinPrescott / Getty Images
0:00
19:07

La Maison d’Ariane tenait à rectifier le tir quant à l’avancement de ses deux projets de construction à Saint-Jérôme pour aider les femmes et les enfants victimes de violence conjugale.

Contrairement à ce que rapportait le journal Info Laurentides la semaine dernière, dans un article qui a été retiré de leur site Web, la coordonnatrice générale Fannie Roy affirme que les retards dans la réalisation des travaux ne sont pas dus à la bureaucratie.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, elle explique que le processus de sélection de l’entrepreneur est complexe puisque l’adresse des ressources doit être tenue confidentielle pour des raisons de sécurité.

Mme Roy s'est d'ailleurs exprimée sur nos ondes pour rassurer les femmes, les partenaires et le public. L'entrevue intégrale est disponible en réécoute ci-haut.

« C'est une démarche qui se veut consciencieuse. On ne peut pas échapper un enjeu comme la confidentialité. (...) Vaut mieux un retard de 6 mois et vraiment d'assurer aux femmes que le lieu est confidentiel, il n'est pas connu du voisinage que c'est vraiment un endroit sécuritaire où elles peuvent trouver refuge avec leurs enfants. »

Elle ajoute que les programmes généraux de la Société d'habitation du Québec ne sont pas initialement conçus pour des projets comme ceux de La Maison d'Ariane où la sécurité des femmes et des enfants vient influencer toutes les étapes de réalisation.

« J'insiste à nouveau : les discussions vont bon train, il y a énormément d'ouverture et énormément d'appui autant au niveau des connaissances techniques que financières. »

La maison de 2e étape, L'Avenue d'Ariane, devrait pouvoir accueillir ses premières familles en mars 2024.

L'endroit, qui coûtera plus de 2 millions de dollars, offrira 8 logements sécurisés à des femmes qui ont décidé de quitter leur conjoint violent et qui vivent de la violence conjugale post-séparation. Elles auront accès à une gamme de services spécialisés pour les soutenir dans leurs démarches médicales, psychologiques, juridiques et financières.

Pour obtenir de l'aide ou pour aider quelqu'un : 

Maison d'Ariane : 450 432-9355 

Tous les services sont gratuits, confidentiels et anonymes • Services offerts aux femmes et aux enfants

SOS violence conjugale : 1 800 363-9010 

De l'aide au bout du fil, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Si votre sécurité est menacée, composez immédiatement le 911.

 

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager ? Écrivez à nos journalistes via nouvelles@cime.fm 

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides (103.9 - 101.3 - 104.9) et l'Est ontarien (102.1) ou téléchargez notre application mobile Cogeco Média.

 

Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 104.9 - 102.1!Abonnez-vous à l’infolettre de CIME 104.9 - 102.1!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CIME au travail
En direct
En ondes jusqu’à 15:31