• Accueil
  • Le Québec confiné jusqu’au 8 février | «On a besoin d’un traitement-choc» -François Legault

Le Québec confiné jusqu’au 8 février | «On a besoin d’un traitement-choc» -François Legault

Le Québec confiné jusqu’au 8 février | «On a besoin d’un traitement-choc» -François LegaultPhoto Émilie Nadeau
Point de presse du gouvernement Legault annonçant un reconfinement

53:30

Point de presse du gouvernement Legault annonçant un reconfinement

Denis Couture, journaliste Cogeco Nouvelles

Détails

Pour combattre cette deuxième vague de coronavirus qui ne cesse de prendre de l’ampleur, le gouvernement Legault hausse le ton et impose aux Québécois un reconfinement strict avec un couvre-feu.  

Afin de limiter les contacts sociaux, notamment dans les maisons, et de protéger le système de santé, le premier ministre François Legault a annoncé, mercredi, lors d’un point de presse très attendu, que tout le Québec était sujet à un couvre-feu et que le confinement actuel allait se poursuivre jusqu’au 8 février prochain. 

Affirmant que la situation du coronavirus au Québec «s'est empirée» et la qualifiant de «critique et grave» avec l'augmentation substantielle de nouveaux cas et du nombre d'hospitalisations et des décès, François Legault a indiqué qu'il devait prendre des décisions difficiles. 

«Ma première responsabilité comme premier ministre, c'est d'assurer la sécurité des Québécois et de protéger les personnes vulnérables et le réseau de la santé»

La question que beaucoup de Québécois se posent aujourd'hui, c'est pourquoi? Pourquoi avec tous les efforts qu'on a fait dans les deux dernières semaines, pourquoi avec les écoles fermées et la plupart des entreprises fermées, comment ça se fait qu'il y a autant de nouveau cas à chaque jour? La réponse est un peu dure. C'est que ça s'est passé beaucoup dans les maisons. Il y a beaucoup de personnes vulnérables qui ont été contaminées dans leur maison et elles se sont retrouvées à l'hôpital» 

«Face à ce constat, on est obligé d'annoncer un traitement-choc pour réduire le nombre de visite dans les maisons»

Couvre-feu

Dès samedi le 9 janvier et ce, jusqu'au 8 février, les Québécois devront rester à leur domicile de 20 h le soir à 5 h le lendemain. Seuls le travailleurs pourront se déplacer durant ces heures. 

Les policiers du Québec auront le mandat de faire respecter ce couvre-feu. Des amendes de 1000$ à 6000$ pourront être distribuées aux personnes qui n'auront pas de raison valable de se trouver à l'extérieur de leur domicile de 20 h à 5h. 

C’est la première fois depuis la crise d’Octobre en 1970 que le gouvernement a recours à une mesure de couvre-feu au Québec. 

Confinement strict

Le confinement qui était en vigueur jusqu'au 11 janvier est donc prolongé jusqu'au 8 février. 

Télétravail en priorité

C'est donc dire que tous les employés qui le peuvent doivent faire du télétravail. 

Fermeture des commerces non essentiels

La fermeture des commerces non essentiels se poursuit. La cueillette de marchandises à la porte est toutefois autorisée. 

Épiceries/dépanneurs

Pour respecter le couvre-feu de 20 h, ils devront fermer leurs portes à 19h30. Une exception est accordée aux dépanneurs qui vendent de l'essence. Ils pourront être ouverts après 20 h. 

Pharmacies

Tout comme les dépanneurs qui vendent de l'essence, les pharmacies pourront continuer de vendre uniquement des produits essentiels sans l'obligation de fermer à 19h 30. 

Gyms, théâtres, restaurants

Leur fermeture est prolongée jusqu'au 8 février. Les restaurants peuvent toutefois continuer de vendre des repas pour emporter via le service à l'auto.

Tournages de télévision et de cinéma 

Ils peuvent continuer d'opérer étant donné qu'ils suivent des règles très strictes. 

Lieux de culte

Il est maintenant interdit de se réunir dans les lieux de culte, sauf pour les funérailles où un maximum de 10 personnes pourront s'y réunir. 

Écoles primaires

Comme l'éducation est LA priorité du gouvernement Legault, les écoles primaires pourront rouvrir en présentiel, comme prévu, dès le 11 janvier. 

Toutefois, tous les écoliers devront porter un couvre-visage dans les corridors et les élèves de 5e et 6e secondaire devront le porter en tout temps en classe. 

Écoles secondaires

L'enseignement en ligne se poursuivra une semaine de plus, soit durant la semaine du 11 janvier.

Les élèves reviendront en classe dès le 18 janvier et le gouvernement leur donnera, ainsi qu'aux enseignements et personnel, deux masques de procédure par jour. Donc, tous les élèves et enseignants devront porter ce masque en tout temps à l'intérieur de l'école. 

Le ministre Jean-François Roberge tiendra un point de presse vendredi pour donner plus de détails.

Bibliothèques municipales

Bien qu'il ait toujours été possible d'emprunter des livres dans les bibliothèques municipales, le gouvernement augmente leur accessibilité durant les quatre prochaines semaines. 

Il sera donc maintenant possible d'aller y étudier en respectant les mesures de distanciation, et ce, pour permettre à certains élèves d'avoir accès à l'Internet haute vitesse et d'avoir un lieu plus tranquille pour étudier et faire des devoirs. 

Activités extérieures

Les Québécois pourront continuer de pratiquer des activités de plein air individuelles comme le ski alpin, le patin, le ski de fond et la marche avec les membres de leur bulle résidentielle, et ce, pour leur permettre de garder le moral et la forme physique. 

Appel aux personnes de 65 ans et plus

Le PM a demandé aux personnes de 65 ans et plus d'être hyper prudentes parce que même si elles ne représentent que 20% de la population, elles représentent 80% des cas d'hospitalisations liées à la COVID-19. 

Il leur a donc demandé de demeurer à leur domicile le plus possible et a indiqué qu'il n'était pas souhaitable qu'ils gardent leurs petits-enfants.

CIME au travail am
En direct de 08:25 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.