• Accueil
  • De nombreux lecteurs de CO2 à installer dans les écoles
COVID-19 dans les Laurentides

De nombreux lecteurs de CO2 à installer dans les écoles

De nombreux lecteurs de CO2 à installer dans les écoles
CSSRDN

Québec a annoncé la réouverture des écoles dès lundi et la qualité de l'air dans les classes inquiète beaucoup d'intervenants et de parents.

Le Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN) a fait savoir ce matin que l’installation des lecteurs de CO2 est en cours, un projet de grande ampleur selon l'organisation.

Ces appareils, qui doivent mesurer la qualité de l'air afin de prévenir la propagation de la COVID-19, seront installés dans 8 établissements jugés prioritaires à temps pour le retour prévu des élèves lundi.

«Jusqu’à maintenant nous avons reçu 788 lecteurs sur les 1597 que nous attendons. Cela répond à nos priorités 1,2 et 3. D’ici le 17 janvier, l’installation de 200 lecteurs sera complétée, soit dans 5 écoles primaires (Champ-Fleuri, De La Durantaye, Sacré-Cœur, Sainte-Paule, Saint-Jean-Baptiste), deux écoles secondaires (Émilien-Frenette, Saint-Stanislas) et un centre de formation (CFTR). Ceci correspond à l’installation dans tous les établissements identifiés par les priorités 1 et 2, comme demandé par le ministère de l’Éducation. Les autres (priorité 3) seront installés dans le courant de la semaine prochaine.»

Par ailleurs, une autre course contre la montre se déroule en ce moment, celle de trouver un nombre important de surveillants d'élèves.

Au CSSRDN, il s'agit d'un besoin urgent pour des écoles de St-Hippolyte, Lachute et Mirabel.

«En ce qui concerne les surveillants d’élèves, qui surveillent autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, nous avons besoin de 15 personnes. La situation évolue de jour en jour»

Quant au transport scolaire, de nombreux transporteurs comme Autobus Brunet recherchent des chauffeurs d'autobus et ont publié des offres d'emploi sur les réseaux sociaux.

Enseignement à distance 

De son côté, le Centre de services scolaire des Laurentides (CSSL) anticipe un nombre plus élevé qu’à l’habitude de membres du personnel devant s’absenter pour une période d’isolement, compte tenu de la grande contagion du variant Omicron.

« Ces absences pourraient malheureusement créer des modifications aux services normalement offerts. Par exemple, il est possible que nous devions réduire les heures d’ouverture du service de garde d’une école, ou encore que nous ne puissions pas assurer un circuit de transport scolaire pour une période donnée. Les parents en seront informés aussitôt que possible »

Le CSSL ajoute que l'enseignement à distance pourrait être envisagé si un enseignant est en isolement à la maison.

Les élèves seraient, eux, en présentiel à l’école sous la surveillance d’un membre du personnel.

Le Centre de services scolaire des Laurentides assure s’être préparé à plusieurs éventualités afin d’être en mesure de poursuivre les services éducatifs aux élèves, tout en assurant leur sécurité.

Allez hop, bon matin :)
En direct de 05:25 à 08:25
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.