• Accueil
  • Nouvelle maison d'hébergement pour itinérants à Saint-Jérôme
Itinérance

Nouvelle maison d'hébergement pour itinérants à Saint-Jérôme

Nouvelle maison d'hébergement pour itinérants à Saint-Jérôme
La HUTTE – Hébergement d'urgence de Terrebonne

Une toute nouvelle maison d’hébergement pour les personnes en situation d'itinérance sera construite à St-Jérôme.

C'est un organisme de Terrebonne, La Hutte, qui est coeur de ce projet évalué à 6,5 millions de dollars, chapeauté par le CISSS des Laurentides et réalisé en collaboration avec la Ville de Saint-Jérôme.

L'édifice, qui offrira 48 places d’hébergement d’urgence, sera situé sur le terrain adjacent à l’église Sainte-Paule et devrait ouvrir ses portes en décembre prochain.

La première pelletée de terre est prévue dans les prochaines semaines. 

Cette nouvelle maison d’hébergement pour itinérants comportera une halte-chaleur où ils pourront rencontrer des intervenants, manger un repas chaud, prendre une douche, laver leurs vêtements et en obtenir gratuitement, au besoin.

Ville de Saint-Jérôme

Source: Ville de Saint-Jérôme

À l’avant : François Savoie, directeur général de La Hutte – Hébergement d’urgence Terrebonne À l’arrière, de gauche à droite : Majorik Bouchard, directeur des programmes santé mentale, dépendance et services psychosociaux généraux adulte au CISSS des Laurentides, Xavier-Antoine Lalande, maire de Saint-Colomban et préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord, Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme et Youri Chassin, député de Saint-Jérôme

« Les 48 personnes formant l’équipe de La Hutte ont toutes le même objectif, soit d’aider des gens à s’en sortir. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons accepté l’invitation à travailler avec la communauté pour trouver des solutions innovantes et porteuses. Le phénomène de l’itinérance est un problème actuel et nous devons y répondre rapidement. Et aux sceptiques qui pensent que c’est un projet fou, que les délais sont trop serrés ou qu’il nous sera impossible de rassembler les sommes nécessaires à temps, nous répondons qu’il est intolérable que des Jérômiens et des Laurentiens soient dans la rue. Les femmes et les hommes que nous accueillerons sont les enfants, les parents, et souvent même les grands-parents de gens de chez nous. C’est pour eux que nous devons rendre l'impossible possible, afin que nous puissions les accueillir comme nous aimerions que ceux qu’on aime soient accueillis. »

Selon différents organismes, il y aurait environ 140 femmes et hommes en situation d’itinérance à Saint-Jérôme.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La meilleure musique... le soir!
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.