• Accueil
  • COVID | La vaccination s'est amorcée, mardi, dans les Laurentides

COVID | La vaccination s'est amorcée, mardi, dans les Laurentides

COVID | La vaccination s'est amorcée, mardi, dans les LaurentidesCISSS des Laurentides
Julie Painchaud, infirmière auxiliaire au Centre d'hébergement Hubert-Maisonneuve première personne vaccinée dans les Laurentides par Nancy Hogue, infirmière clinicienne à la clinique de vaccination contre la Covid-19 de Boisbriand

La campagne de vaccination s'est finalement amorcée, mardi 22 décembre, dans les Laurentides.

Comme dans d'autres régions de la province, il a été décidé de vacciner en premier lieu les travailleurs de la santé oeuvrant auprès des clientèles vulnérables résidant les CHSLD public et privé ainsi que dans les ressources intermédiaires.

Une décision prise par les autorités régionales puisqu'elles n'ont pas l'autorisation de déplacer les vaccins du site choisi, soit le centre désigné de dépistage de Boisbriand. De plus, il était impensable de sortir les clientèles à risque de leur résidence.

C'est l'infirmière auxiliaire Julie Painchaud, qui oeuvre au CHSLD Centre d'hébergement Hubert-Maisonneuve de Rosemère, qui fut la première vaccinée des Laurentides.

L’équipe de la centrale de rendez-vous de la vaccination contre la COVID-19 communiquera avec les travailleurs de la santé en contact avec des usagers qui ont été identifiés comme prioritaires pour leur fixer un rendez-vous.

Au départ, les doses seront en quantité limitée et seront distribuées graduellement, auprès des groupes prioritaires identifiés par le Comité sur l’immunisation du Québec.

Nous avons décidé de suivre l’orientation de vacciner ceux et celles travaillant directement auprès de la clientèle vulnérable en CHSLD et RI puisqu’il n’est pas encore permis de déplacer les vaccins et qu’il est inimaginable de déplacer des résidents âgés et aux prises avec différentes limitations physiques ou psychologiques. Ce choix est donc logique pour assurer le maintien des services à une clientèle très vulnérable

Le CISSS croit être en mesure d'offrir le vaccin à plus de 1500 travailleurs de la santé d'ici le 4 janvier prochain.

 

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager, écrivez-nous à nouvelles@cime.fm

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides et l'Est ontarien.

En direct de à
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.