• Accueil
  • Un problème de gestion et de conflits travailleurs-direction aux hôpitaux de St-Jérôme et St-Eustache, selon le ministère de la Santé

Un problème de gestion et de conflits travailleurs-direction aux hôpitaux de St-Jérôme et St-Eustache, selon le ministère de la Santé

Un problème de gestion et de conflits travailleurs-direction aux hôpitaux de St-Jérôme et St-Eustache, selon le ministère de la Santé

Les premiers rapports sur les pires urgences du Québec font état d'une panoplie de problèmes, essentiellement des problématiques de gestion, indique Le Journal de Montréal qui a obtenu copie des documents pour six hôpitaux du Grand Montréal dont deux sur le territoire des Laurentides.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a ciblé les 25 pires établissements où on fait état de problèmes aux urgences, mais aussi de l'accès en première ligne et sur les étages.

Pour les urgences de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme et de l'Hôpital de Saint-Eustache, les rapports font état, également, de conflits entre employés et la direction.

On y signale problème d'attitude, manque de soutien des gestionnaires, absence de réunions du personnel depuis longtemps et un manque de vision.

Des cibles, à atteindre d'ici un an, ont été établies pour chacun des établissements.

Des ratés dans les deux établissements

Actuellement à Saint-Jérôme, 22 % des patients quittent l’urgence sans avoir vu de médecin alors que selon les projection cette proportion devrait être de 16 %.

À Saint-Eustache, 48 % des patients sur civières sont en attente d'une chambre alors que la cible fixée par la direction est de 36 %.

 

Vous êtes témoin d'un événement ou avez une histoire à nous partager, écrivez-nous à nouvelles@cime.fm

Écoutez-nous en tout temps pour suivre l'actualité locale et régionale dans les Laurentides et l'Est ontarien.

La meilleure musique... la nuit!
En direct de 00:00 à 05:25
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.